Un prédateur sexuel en appelle de sa condamnation.

Hadj Brahim Deramchi  de Joliette en appelle du verdict de culpabilité rendu contre lui en novembre 2019.

Le plus haut tribunal de la province entendra la cause 4 février.

Deramchi avait écopé d’une peine 4 ans et 106 jours de pénitencier.

Les actes reprochés se sont produit entre mai 2015 et septembre 2016 à Joliette et Montréal.

On parle de 17 accusations pour lesquelles il a plaidé coupable  à savoir : de leurre, d’avoir rendu accessible du matériel du matériel sexuellement explicite, de production de pornographie juvénile, d’incitation à des contacts sexuels, d’agressions sexuelles et de bris de promesse.

Hadj Brahin Deramchi a également été déclaré délinquant à contrôler pour une période de 6 ans à compter de sa libération.

Photo: Twitter