Un « monstre » envoyé au pénitencier.

Un résident de St-Cuthbert qu’on ne peut identifier, pour éviter d’identifier une victime, écope d’une peine de 9 ans et six mois de pénitencier.

L’homme de 47 ans était accusé d’attouchements à des fins d’ordre sexuel, d’incitation à des attouchements, d’agression sexuelle, d’agression sexuelle armée, d’avoir proféré des menaces de causer la mort ou des lésions et de bris de promesse.

Les actes à caractère sexuel qui lui étaient reprochés sont survenus à diverses périodes entre 2001 et 2004 et implique un enfant qui avait 6 ans à l’époque où tout à débuté.

Outre la sentence de détention, l’individu est inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité.