Un hommage à Joyce Echaquan.

L’artiste atikamewk Eruoma Awashish est à compléter une œuvre hommage à Joyce Echaquan décédée le 28 septembre dernier et ce, à la demande du Musée d’Art de Jolietteen collaboration avec le Centre d’amitié autochtone.

L’œuvre s’intitule Mack-wisi-win soit : La force et représente la famille de Mme Echaquan. 

Une fois complétée, elle pourra être observée au Musée ainsi que depuis la rue pour une durée d’au moins un an.

Le directeur général et conservateur du musée, Jean-François Bélisle, affirme qu’en tant qu’institution culturelle, l’institution doit poser des actions concrètes afin que soit entendue la voix des Premières Nations et que se rétablisse le dialogue entre les cultures.

Enfin, Eruoma Awashish ajoute qu’Il faut se servir d’épreuves comme celles de la mort de Joyce Echaquan pour s’élever, grandir, évoluer, cheminer et ne plus vivre des choses comme celles-là.

Photo: tapiskwan.com