Un bagarreur de Saint-Didace plaide coupable.

Jonathan Allard, de Saint-Didace, qui a participé une altercation qui a dégénéré dans un bar de Mandeville, dans la nuit du 23 mars 2019, règle ses comptes avec la justice.

Il a plaidé coupable, à Joliette, à des accusations de conduite dangereuse, agression armée et voie de fait causant des lésions corporelles.

Selon les faits rapportés, une engueulade a éclaté entre deux individus et un tabouret est tombé sur l’accusé.

Allard a saisi le tabouret et s’est dirigé vers les deux belligérants a frappé l’un d’eux.

En état d’ébriété, Jonathan Allard a quand même pris le volant et quitté les lieux en percutant au passage un piéton.

Il a été mis sous arrêt à sa résidence.

Le juge François Landry a fait sienne la suggestion commune de 9 mois d’incarcération plaidé par les avocats.

Il a retranché de la peine la détention préventive ce qui veut dire qu’il reste à Jonathan Allard 170 jours à purger.

Photo : François Morin