Simon Castonguay: des dossiers qui cheminent en justice.

Simon Castonguay, un jeune homme dans la vingtaine de Trois-Rivières, accusé notamment dans des dossiers de proxénétisme à Trois-Rivières et de leurre à Joliette semble vouloir disposer de ses dossiers à Joliette.

Son avocate a indiqué qu’il devrait un avoir un règlement en date du 15 décembre.

A Joliette, il est accusé de possession de kétamine en vue d’en faire le trafic, de leurre, d’avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite et d’avoir brisé des conditions émises par la Cour.

A Trois-Rivières, Castonguay est accusé sous plusieurs chefs dans un dossier de proxénétisme à l’endroit d’une mineure, de s’être livré à des voies de fait, d’avoir proféré des menaces de causer la mort ou des lésions, d’entrave et de possession de cocaïne.

Il sera de retour en Cour dans ces dossiers le 21 décembre.

En novembre 2019, Castonguay a quitté une maison de thérapie où on l’avait dirigé dans le cadre d’une remise en liberté provisoire à la suite de sa mise en accusation.

Après une cavale de plusieurs mois, Simon Castonguay a été localisé et arrêté dans la région de Burnaby en Colombie Britannique en juillet dernier.

Il est détenu depuis.