Services de santé pour les autochtones: Véronique Hivon fait adopter une motion.

L’assemblée nationale du Québec adopte une motion présentée par la députée péquiste de Joliette Véronique Hivon dont l’objectif est de reconnaître le principe de sécurisation culturelle dans la loi sur la santé et les services sociaux.

Ce principe permettrait de réduire la méfiance des communautés autochtones à l’égard des services publics.

Véronique Hivon explique.

Mme Hivon souhaite travailler avec les membres des Premières Nations et des Inuits afin de mettre en place des mesures concrètes.