Des crédits demandés pour lutter contre l’homophobie et la transphobie.

A l’Assemblée nationale, la députée de Joliette et porte-parole du Parti Québécois en matière de justice Véronique Hivon demande des comptes au ministre Simon Jolin Barrette au sujet des sommes prévues pour la mise en application de la politique de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Lors de l’étude des crédits du ministère, Mme Hivon a constaté une réduction des sommes allouées entre 2019-2020 et 2020-2021.

Image par press 👍 and ⭐ de Pixabay