Des avocats un peu trop « gourmands ».

Les victimes des Clercs de St-Viateur dans la régions devront patienter avant d’obtenir la partie de la compensation qui leur revient de l’entente hors cours se chiffrant à 28 millions.

C’est que le juge au dossier, Thomas M. Davis estime que les 8 millions$ réclamés en honoraire par les avocats des plaignants sont trop élevés et que ça ne va pas dans le sens de l’intérêt des victimes.

L’avocat Alain Arsenault, du cabinet, Arseneault, Dufresne, Wee affirme que lui et ses collègues ont pris acte du juegment même s’ils ne sont pas en accord.

Tout sera mis en œuvre pour corriger la situation en diminuant les honoraires dans le cadre d’une nouvelle entente qu’on prévoit finaliser d’ici un mois.

Photo: La résidence de Joliette des CSV (CFNJ)