Alexandre Perreault en évaluation psychiatrique.

Alexandre Perreault, de Lanoraie, accusé notamment d’avoir commis plusieurs actions indécentes au cours des derniers mois, dans la région, devra subir une évaluation psychiatrique.

Il fait face à 12 nouveaux chef de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, possession simple de métamphétamine, quatre chefs d’action indécente, un d’intrusion de nuit et cinq bris de condition, entre le 18 juin et le 5 décembre dernier à Lavaltrie et à Joliette.

Le juge Claude Lachapelle, a ordonné la détention de l’accusé jusqu’à la fin des procédures et accordé la suggestion de la Défense pour la réalisation d’une  une évaluation psychiatrique sur sa responsabilité criminelle à la lumière du témoignage d’une intervenante d’une maison de thérapie au stade de l’enquête sur remise en liberté

Rappelons qu’Alexandre Perreault avait été arrêté, une première fois, le 21 juillet dernier, vers 6 h du matin alors que des citoyens ont signalé un individu suspect aux fenêtres d’une résidence pour aînés.  

Au terme de l’enquête policière, il  avait été accusé de 13 chefs d’action indécente, voyeurisme et d’intrusion de nuit à Lanoraie, Saint-Charles-Borromée et Joliette.

Il doit aussi répondre à cinq chefs de vols d’essence, survenu le 18 et 27 octobre 2019 ainsi que les 5 novembre et 19 décembre 2019 à Lanoraie, Les dossiers seront rappelés le 10 janvier.

Image par Sozavisimost de Pixabay