Affaire Rozon : Il faut mieux accompagner les victimes dans le système judiciaire.

L’acquittement du fondateur de juste pour rire Gilbert Rozon dans son procès pour viol et d’attentat à la pudeur continue de susciter l’indignation du public.

Des intervenants demandent un changement, dans le système de justice.

Marie-Anne Audet a discuté avec Delphine Huard du CALACS Coup de Cœur de Joliette.

Image par nicoladreyer de Pixabay