Une entreprise de Terrebonne victime d’une cyberattaque.

Rinox Inx de Terrebonne, spécialisée dans la fabrication de pièces de bétons, se relève d’une cyberattaque.

Le Journal de Montréal rapporte que des cybercriminels ont réussi à dérégler ses machines et à lui faire perdre 250 000 $.

Pendant l’arrêt de production, du ciment a séché et il a fallu le casser manuellement, ce qui a pris une journée à une équipe de 12 personnes.

Les malfaiteurs ont semble-t-il profité de vulnérabilités chez le fournisseur de de Rinox, HelpOx inc de Mascouche.

Chez Help OX on confirme qu’un rançongiciel a ciblé sa firme en juillet, sans autres informations.

Toujours selon le Journal de Montréal, un autre consultant informatique embauché par Rinox a contacté les pirates à l’aide d’instructions laissées sur les ordinateurs de l’entreprise.

Ils auraient demandé 1,4 M$ US pour envoyer une clé virtuelle permettant de décrypter les fichiers des clients de HelpOx.

Cette dernière aurait mis deux jours à reconnaître que des pirates l’avaient attaquée et trois jours plus tard, elle obtenait une clé de décryption.

Mais les données étaient abîmées et HelpOx n’avait plus de sauvegarde.

La comptabilité et les données de production de Rinox étaient perdues et elle dû ressortir ses copies papier sur plus de trois mois.