Rapport de la DPJ : moins de signalements que l’année dernière.

La direction de la DPJ dans Lanaudière rend public son rapport annuel.

Cette année, le nombre de signalements à la DPJ a chuté de 554.

Cette baisse se justifie par la fermeture des écoles.

Cette année, 9 658 signalements ont été reçus.

Là-dessus, 35,7% ont été retenus par la DPJ.

La majorité des signalements sont liés à des abus physiques. Ça représente 36, 9% des cas.

Les cas de négligence suivent avec 18,8%.

Les mauvais traitements psychologiques représentent 14,9% des signalements.

La directrice de la protection de la jeunesse dans Lanaudière, Sylvie Lacoursière, affirme que plusieurs partenaires sont importants pour signaler des cas.