Québec renonce à la vaccination obligatoire du personnel de la santé.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui avait donné jusqu’au 15 novembre au personnel de la santé pour se faire vacciner, renonce à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé.

Le gouvernement Legault évalue que 5 000 des 14 000 travailleurs de la santé non-vaccinés sont en contact direct avec des patients.  

Les travailleurs de la santé qui ne sont pas vaccinés devront continuer de subir trois tests de dépistage de la COVID-19 par semaine pour conserver leur emploi.

Ces derniers auront également la possibilité d’être transférés dans des secteurs où ils ne seront pas en contact direct avec les patients considérés comme vulnérables.

Le ministre Dubé affirme que la situation actuelle ne permet pas de perdre des ressources.