Précisions concernant la vaccination contre la Covid-19.

Toutes les doses de vaccin seront administrées au cours des prochains jours de manière à immuniser le plus grand nombre de personnes possible auprès des groupes prioritaires.

Cette nouvelle mesure a pour objectif d’accélérer la protection des personnes vulnérables, dans le contexte actuel de propagation très
élevée de la COVID-19.

Comme annoncé par le MSSS, les vaccins seront d’abord administrés aux deux premiers groupes priorisés : les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les CHSLD et les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux œuvrant auprès des résidents. Les travailleurs sont identifiés comme prioritaires dus à leurs contacts fréquents avec des résidents et des usagers, permettant ainsi de protéger les personnes qui sont plus vulnérables.

L’information concernant les autres groupes visés sera communiquée dès que les modalités seront
connues.

Le CISSS Lanaudière rappelle que les résidents du Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Parphilia-Ferland ont été vaccinés les 22 et 23 décembre derniers.

La vaccination des résidents des autres CHSLD débutera au cours des prochains jours et les gens concernés seront informés.

Soulignons que l’efficacité de la première dose, 14 jours après son administration, est de plus de 90% pour les deux vaccins (Pfizer et Moderna).

La seconde demeure importante, permettant surtout d’assurer la protection à long terme.

Elle devra être administrée dans les délais prescrits par la santé publique afin de s’assurer d’une couverture vaccinale maximale.

Les rendez-vous des personnes déjà vaccinées pour recevoir leur 2e dose seront ajustés en conséquence.

En ce qui concerne la vaccination de la population, la Direction du CISSS informera la population des modalités de prise de rendez-vous, par ordre de priorisation, dès qu’elles seront connues.

Il n’est donc pas nécessaire de communiquer avec votre CLSC ou avec la santé publique pour le moment.

Il est important de préciser que le début de la vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires.

En effet, plusieurs mois seront nécessaires pour immuniser une part
suffisamment importante de la population.