Pénurie de pharmaciens en établissements.

La pénurie de main-d’œuvre touche durement le secteur de la pharmacie dans les établissements de santé la région.

Dans la région de Lanaudière, le taux de pénurie s’élève à 24 %, soit neuf postes de pharmaciens d’établissements non comblés au 1er avril dernier.

À l’échelle du Québec, le taux est de 18%.

Il faut savoir que pour devenir pharmaciens en établissements, la durée des études est de 5 ans et demi.

Le président de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, François Paradi nous parle de solutions proposées au gouvernement pour favoriser le recrutement.

PHOTO: https://pixabay.com/fr/users/zahidjavali-616385/


L’insuffisance de soins pharmaceutiques en établissement de santé a plusieurs conséquences, notamment : l’augmentation des risques d’incidents et d’accidents médicamenteux; de l’allongement de la durée moyenne des hospitalisations; d’une diminution de la qualité de vie des patients et des coûts supplémentaires pour le système de santé.