Les ventes de maisons atteignent un sommet historique, dans l’agglomération de Joliette.

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de l’agglomération de Joliette, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

654 transactions ont été enregistrées en 2020 dans l’agglomération de Joliette, ce qui représente une hausse de 19 % par rapport à 2019.

Il s’agit d’un sommet historique de ventes depuis l’an 2000.

Au total, 517 maisons unifamiliales ont changé de mains, soit 23 % de plus qu’au cours de l’année précédente.

Le marché du plex a également connu une progression de 43 % en 2020, alors que 73 petits immeubles à revenus ont été vendus.

Finalement, la copropriété a plutôt enregistré une baisse d’activité de 19 %, avec seulement 62 unités vendues.

Au chapitre des prix, le prix médian des unifamiliales s’est élevé de 17 % pour atteindre 250 000 $.

Le nombre d’inscriptions en vigueur a fortement diminué, soit de 41 % par rapport à 2019, alors qu’en moyenne, 166 propriétés résidentielles étaient à vendre durant l’année. Enfin, le délai de vente moyen pour l’unifamiliale a reculé de 16 jours en 2020, les vendeurs devant patienter 73 jours avant que leur propriété ne trouve preneur.