Le CRAPO et St-Jean-de-Matha ne s’entendent pas sur l’avenir du presbytère.

Les relations sont tendues entre l’organisme le CRAPO et la municipalité de St-Jean-de-Matha.

La municipalité va acheter le presbytère qui abritait l’organisme pour le rénover.

On le rappelle, l’édifice avait été la proie des flammes en mai 2019.

Le CRAPO voudrait reprendre le local après les rénovations du presbytère.

Or, les deux parties ont des visions différentes concernant l’avenir du bâtiment, nous dit le maire Martin Rondeau.