La subvention salariale aux partis politiques : Le Bloc fait appel à la bonne foi du gouvernement.

À la suite du rejet vendredi, par la Chambre des communes, d’un amendement du Bloc Québécois visant à retirer aux partis politiques la subvention salariale destinée aux entreprises et aux organisations à but non lucratif en difficulté, le député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron, indique qu’il va continuer d’interpeller la bonne foi de ses homologues pour mettre fin à cette pratique, afin que l’argent soit mieux dirigé.

M. Perron se questionne sur l’éthique de cette pratique.

Photo : Bloc Québécois, Yves Perron – Bureau Ottawa – Novembre 2020