La saga de la RPA Phare de la paix à l’Épiphanie

La propriétaire de la Résidence Pour Ainés, Le Phare de la Paix à L’Épiphanie Line Chartier dément les informations qui circulent à l’effet qu’il pourrait y avoir eu de la maltraitance dans son établissement.

Le CISSS Lanaudière a fait évacuer d’urgence le 27 janvier, les 21 résidents.

Un examen réalisé par un intervenant du CISSS a déterminé qu’ils étaient déshydratés et dénutris.

Le bâtiment est maintenant à vendre.

Réjean Turgeon a parlé à Mme Chartier.

Elle n’a pas l’intention de rouvrir et promet une sortie pour dénoncer, sans donner de détail cependant, les fermetures forcées de plusieurs RPA.


La Dr. Mireille Charrette, qui se rendait à la Résidence pour aînés Le Phare de La Paix de l’Épiphanie n’apprécie guère que son intégrité soit mise en cause dans la décision de déménager, il y a une semaine, les 21 résidents vers un CHSLD de Joliette.

La DR. Charrette a affirmé à notre collègue Réjean Turgeon que la propriétaire Line Chartier était ouverte à améliorer les soins des résidents et a écorché au passage le PDG adjoint du CISSS, Phillipe Éthier.


Le CISSS nous a fait savoir par courriel qu’il n’y aurait aucun autre commentaire que celui confirmant le déménagement des résidents.