La pandémie n’a pas eu que de mauvais effets.

L’aide gouvernementale et les accommodements accordés par les institutions financière pendant la première vague de la pandémie ont encore des effets.

Selon le dernier rapport de la firme JLR Solution foncières, Selon la firme JLR Solutions foncières le nombre de préavis d’exercice d’un recours par les créanciers se situe à 279, une baisse de 53% sur l’année 2019.

Le nombre de personnes qui ont décidé de délaisser leur immeuble en raison d’une incapacité de payer s’établit à 98, une baisse de 39%

Les avis de vente en justice baissent également avec l’émission de 73 avis une diminution de 57%.

Les mesures d’aide ayant pris fin à l’automne et une hausse plus que probable des taux d’intérêt devraient engendrer une remontée des mauvaises créances.

En contre partie, la vigueur du marché immobilier pourrait permettre à des ménages en difficulté de vendre plus facilement leur propriété.

Image par Paul Brennan de Pixabay