La MRC de Montcalm réagit aux allégations de la Presse.

La MRC de Montcalm réagit aux allégations du quotidien La Presse concernant ses liens avec la firme BC2.

Elle rejette l’idée qu’elle aurait truqué un appel d’offres afin de donner le contrat de l’installation de la fibre optique à la firme.

Au moment de l’ouverture des autres soumissions, une analyse de conformité a démontré la non-conformité du soumissionnaire Cima +, d’où le rejet de sa proposition.

La MRC est prête à se défendre en justice contre Cima + en affirmant qu’elle n’a fait que respecter la loi en acceptant la plus basse soumission conforme.

Le dépassement des coûts de 54% est attribuable au refus incessant de Bell d’utiliser ses infrastructures.

Pour ce qui est de l’enquête menée par l’Autorité des marchés publics, la MRC de Montcalm affirme que c’est elle-même qui a avisé l’Autorité par rapport à une situation qui a été portée à son attention au cours de l’été 2020.

Photo : josstyk (pixabay)