Jean-François Malo de retour en cour

Le dossier de l’homme d’affaires de Joliette, Jean-François Malo, était de retour ce midi, au palais de justice Longueuil.

La cause a été reportée au 4 août prochain, toujours pour connaître l’orientation qui sera donné au dossier qui traine devant les Tribunaux depuis quelques années.

Malo est accusé entre autre de tentative de meurtre à l’endroit d’un avocat un événement survenu à Mont St-Hilaire en mars 2020.

Malo prétend ne plus avoir les moyens de se payer les services d’un avocat et demande que Québec paie les frais de son avocat.

Or, le Journal de Montréal rappelait récemment que l’entreprise de Malo est devenue propriétaire d’un luxueux penthouse de 2 M$, à Montréal. Selon Malo, l’acquisition du penthouse se serait conclue en échange de services rendus.

Revenu Canada s’est adressé aux tribunaux pour mettre la main sur le condo. Rappelons aussi que le 19 mai, dans un tout autre dossier civil, la Cour supérieure a estimé que Malo avait orchestré une vaste fraude pour faire disparaître près de 3,8 M$ au Cambodge.

Le juge Éric Simard tranchera le 4 août s’il y aura réouverture d’enquête pour déterminer si l’état peut défrayer ou non les frais d’avocat de l’accusé.