Des radars photo qui rapportent gros.

Les radars photo sont en quelque sorte une vache à lait pour le gouvernement.

L’un des radars fixes les plus payants au Québec est en bordure de la 40 Est à Charlemagne près de la 640.

A lui seul, entre 2009 et 2022, il a permis l’émission de 113,528 constats pour des amendes totalisant 14,6 million$.

Selon des données obtenues par le quotidien Le Soleil, les radars fixes, mobiles et ceux aux feux rouges installés à travers la province ont rapporté 62,7 millions$ amendes en 2022.

C’est 6 millions$ de plus qu’en 2020 et 2021, en plein pandémie.

Un total de 477 309 constats d’infraction ont été émis.