Certaine tension dans l’air avec le début des votes des membres des syndicats.

Il y a une certaine tension dans l’air alors que débutent les votes des membres des syndicats qui en sont venus à une entente de principe avec le gouvernement Legault.

Au sein du Syndicat de l’enseignement du Lanaudière, il est possible que cette entente ne passe pas alors que Québec n’a mis en place aucune mesure concrète pour assurer la présence de spécialistes pour venir en aide aux enfants aux besoins particuliers.

Un rejet de l’entente ne doit pas être vu comme la fin du monde selon le président Mathieu Lessard.

Rappelons que ce n’est qu’à la mi-février que nous connaîtront le résultat des votes des professeurs membres de la FSE/CSQ.