Bilan mitigé pour Tourisme Lanaudière.

Tourisme Lanaudière livre aujourd’hui les résultats d’une consultation menée auprès de ses membres à la suite de la période estivale.

En zones urbaines, l’hôtellerie traditionnelle traverse une situation dramatique alors que  plus de 80 % des répondants devant assumer des pertes majeures tous les mois, depuis avril.

Composante majeure du parc d’hébergements en zone montagneuse, les résidences de tourisme s’en tirent relativement bien en juillet et en août après un printemps à l’arrêt.

Les pourvoiries et le secteur du camping ont connu une belle reprise à compter de juillet, mais les pertes printanières ont impacté la rentabilité, notamment en pourvoirie.

L’hébergement d’expérience est la catégorie la plus stable, par rapport aux résultats de l’année précédente.

Les centres de vacances ont connu une saison estivale dramatique. Seuls ceux disposant d’unités de location familiales (chalets) ont pu générer un achalandage.

Les gîtes touristiques ont eu des résultats mitigés, mais plusieurs ont connu une croissance à compter de juillet.

Photo : pixabay