Accueil  En direct  Grille Horaire  Nos animateurs  Nos chroniques Nos services  Super radio bingo 

Rediffusions  Histoire  Pour nous joindre  Liens

 

La petite histoire d'un beau grand rêve...


C’est aux alentours de 1978 qu’un petit groupe de personnes de la zone du Nord de Joliette prend de plus en plus conscience de son inconfortable position sur la carte de l’information et des médias. Joliette-Nord est coincé entre Joliette, Montréal et Trois-Rivières au niveau des médias électroniques, lesquels sont facilement perceptibles mais reflètent peu, sinon pas du tout, le vécu de cette région. En matière de médias écrits, Joliette, Berthier et Rawdon ne laissent encore qu’un rôle accessoire à la région Joliette-Nord. Le groupe des communicateurs de Brandon-Lanaudière poursuit ses réflexions et développe des contacts avec la population régionale, le ministère des Communications du Québec et l’Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec. En 1980, 1981 les idées se précisent : on s’oriente vers la création d’une radio de type communautaire. Le 28 avril 1981, c’est la naissance officielle de Radio Nord-Joli Inc., corporation sans but lucratif, issue du groupe des communicateurs de Brandon-Lanaudière pour finaliser l’implantation de la première radio communautaire de Lanaudière.

Premières recherches d'appuis, première campagne de promotion et de recrutement pour "se raconter à notre manière" annoncent bien les désirs proprement régionaux des premiers et premières membres. Les organismes de la région de même que les conseils municipaux concernés, comprennent bien les enjeux de ce futur média et c'est fort de l'appui de 75 d'entre eux que Radio Nord-Joli se voit confirmée dans ses convictions. L'année 1981 marque aussi la naissance d'un réseau de "Fréquences" entre les membres. Consolidant les acquis et relançant les divers dossiers tout au long de l'implantation, la revue "Fréquences" paraîtra dorénavant 6 fois l'an.

En 1982, "Radio Nord-Joli grandit" apprend la population lanaudoise par le biais d'une grande campagne de promotion. En effet, le membership passe à 545 membres, individus et organismes. Tous convaincus plus que jamais de la nécessité d'une radio qui nous appartienne. À l'été, des études effectuées par 2 ingénieurs à l'aide d'une subvention du ministère des Communications du Québec viennent prouver la viabilité du projet. Les comités promotion, programmation et formation n'en continuent que de plus belle leurs activités.

Pourquoi une radio communautaire dans Joliette-Nord? "Pour nous entendre" disent les promoteurs de Radio Nord-Joli, "pour nous entendre" appuient les 960 personnes et organismes nouvellement sensibilisés ou promoteurs de la première heure. Des demandes ont été adressées au C.R.T.C. pour une antenne d'émission à St-Damien et pose beaucoup de conditions à celui de Rawdon.

L'année 1984 commence donc sur une note un peu décevante. En même temps que les premiers cours d'initiation à la production radiophonique laissent espérer la mise en ondes prochaine, il faut modifier les moyens de remplir le mandat régionale de Radio Nord-Joli. Désormais, plus question de ré-émettre de Rawdon, on parle maintenant de ré-émettre à partir de Joliette, mais ce sont maintenant d'autres objections qui surgissent et il faut à nouveau se raviser. Toutes ces démarches, surtout bureaucratiques, grugent beaucoup d'énergie et de motivations. Verra-t-on jamais l'aboutissement de tous ces efforts se concrétiser? En novembre, finalement, le dossier débloque, mais uniquement pour l'antenne émettrice originale de Saint-Damien.

Bientôt la réalisation! La fébrilité reprend de plus belle en 1985... On procède à l'engagement d'une équipe de "permanents". En plus d'offrir un encadrement aux divers projets, l'équipe permanente pourra faciliter la continuité du projet collectif qu'est la radio en assumant certaines responsabilités au niveau de la grille-horaire, ainsi qu'auprès des volontaires et bénévoles qui gravitent autour de la radio. En vue de la mise en ondes prochaine, 2 sessions de formation préparent les futurs producteurs volontaires à leurs émissions.

Septembre : les oreilles des anciens membres de Radio Nord-Joli, de la population de Lanaudière et particulièrement de Joliette-Nord se tournent vers le 99,1 sur la bande MF : c'est la mise en ondes!


Après toutes ces démarches, après tous les tracas terre-à-terre de l'installation de studios et d'équipements radiophoniques, après les hauts et les bas de tous depuis 1978, après toutes les recherches de financement, toutes les campagnes de promotion et de recrutement, après... c'est la naissance du MF de Lanaudière, CFNJ-MF 99,1. Le 8 novembre marque le lancement officiel et le début d'une nouvelle histoire qui commence à s'écrire, qui commence à s'entendre...

Si Radio Nord-Joli est d'abord née pour répondre aux besoins particuliers de la population du nord de Joliette, l'aire de diffusion dépasse, et largement, ce premier secteur. En fait, le territoire couvert rejoint plus de 200 000 auditeurs de plus de 40 municipalités des M.R.C. (municipalités régionales de comtés) suivantes : Joliette, Maskinongé, d'Autray, l'Assomption, Montcalm et Matawinie. Radio Nord-Joli est aussi captée à l'extérieur de cette zone première de diffusion. L'impératif de la qualité doit donc être très présent à tous.

Depuis 1991 nous demeurons en ondes 24 heures par jour et 7 jours par semaine. Nous diffusons, pour nos auditeurs, des informations nationales et régionales ainsi qu'une programmation intégralement produite chez nous, porteuse de nos choix culturels, sociaux, économiques et autres. Nous avons récemment obtenu du CRTC les permis de près de 10 000 Watts à Saint-Damien-de-Brandon (99,1 FM) et de 3 000 Watts à Saint-Zénon (88,9 FM). Cette augmentation de puissance et l'ajout de ce ré-émetteur permettent à CFNJ d'être encore plus présent dans la communauté. CFNJ FM, c'est plus de 25 années de travail intense pour donner à tous les nôtres la place en ondes qui leur revient de plein droit.

Et l'histoire continue...

 

 

© 2007, Radio Nord-Joli inc. Tous droits réservés.